Une cité corsaire, entre histoire et modernité "> Une cité corsaire, entre histoire et modernité "> Une cité corsaire, entre histoire et modernité " />
Thierry Mallard

De la campagne à la ville...

Saint-Malo

Une cité corsaire, entre histoire et modernité

L’un des points qui surprend, pour un utilisateur comme moi averti sur le numérique, c’est le panel de possibilités proposées pour gagner du temps, et surtout se simplifier la vie : Whoosh pour gérer le parking en ville, Seamless permet quant à lui de prendre ses billets de bus par NFC, en montant à bord, mais aussi l’application dédiée aux touristes et visiteurs (solution Mobitour, plutôt bien faite – ce qui n’est pas toujours le cas pour ce type de dispositif. Et bien sûr, le site de la ville de Saint-Malo très bien réalisé également !

Ceci posé, on apprécie par ailleurs et bien sûr immédiatement l’intra-muros, la cité des corsaires, comme elle se surnomme parfois.

Les remparts

Accompagnés par les goélands, qui tourbillonnent et/ou guettent vos reliefs de repas, le tour de la cité malouine permet de prendre la hauteur de vue pour apprécier l’ensemble de la cité, d’où l’on regarde la vie qui grouille - en saison au moins - comme le calme et la mer alentours.

Une pause à la Maison Générale

Moi qui ne suis pas vraiment à flâner dans les boutiques, j’avoue apprécier – en simple passager, le plus souvent – la Maison Générale. Sur deux étages, j’y découvrais déjà en 2016 un fouillis bienveillant d’objets dédiés à la maison, bien sûr ; mais aussi, un véritable voyage sur des portraits et photos de part le monde. On s’y sent libre de rêver, explorer, découvrir les espaces de notre planète..

Gaspacho de Broccolis à la Maison Générale

Outre la boutique elle-même, on y retrouve un lieu bien agréable pour déjeuner ; en toute quiétude et découvertes.. Ici, un gaspacho de broccolis frais, quelques tartines au saumon ; le tout accompagné d’un thé glacé detox, au thym.. assez surprenant !

Autour de la place Chateaubriand

Le bar « L’Univers », tout particulièrement, permet de se poser pour respirer la vie malouine, en tout cas sur l’une de ses perspectives. On y appréciera le cadre, en particulier l’intérieur, qui lui aussi contribue aux rêves de voyages. Plus prosaïquement, une belle carte de cocktails – on appréciera les variations de Spritz ! – contribue à apprécier le jour et la nuit ;-)

L’Étoile du Roy

Cette reconstitution d’un navire, à l’origine pour une série télévisée, a finalement pris Saint-Malo pour port d’attache. Entre deux voyages de part le monde, cette magnifique frégate se visite, à quai. On vous y conte l’histoire de la frégate et de sa vie à bord, en général, c’était assez rude, on s’en doute.

À la barre de l'Étoile du Roy

Un visiteur de passage : le Gloria

En juillet 2019, le navire « ARC Gloria » était de passage, et se visitait à quai. Équipage très accueillant, pont impeccable, un moment « ailleurs » en restant amarré…

La cité d’Alet

À côté de Saint-Malo se trouve sa cité d’origine, Alet est l’occasion d’une belle promenade, avec un peu de distance au tumulte touristique. À l’issue de cette pérégrination, on se pose, en observant les martinets faire le tour de Solidor..

Les Tours de Solidor

La mer d’émeraude

Je pensais parfois, en regardant les clichés postés sur la toile, que vraiment, ils exagéraient avec la saturation des couleurs, ces tons impossibles de bleus aux verts… Et pourtant, face à moi je retrouve cette même palette…

La Mer d'Émeraude